Avant de débuter la lecture…

Quelle est l’importance de la première journée en francisation pour des nouveaux arrivants?
Quelles sont les stratégies gagnantes pour connaître un bon départ dans le parcours en francisation?
Quelles sont les activités possibles qui permettent un accueil favorable à la clientèle?

L’importance de la première journée – Un kit de départ!

Prenez quelques minutes pour lire l’article ci-dessousChers élèves, vous m’avez tant appris, paru le 5 juillet 2019 dans La Presse + et rédigé par Catherine Marquis, enseignante en francisation des adultes, Centre William-Hingston. 

Activité réflexive avant de commencer à explorer les ressources de la céramique  (Sondage)

 

Si vous souhaitez voir et lire les réponses reçues jusqu’à maintenant, cliquez ici

L’importance de l’accueil

 “J’ai appris que les gens vont oublier ce que vous avez dit, les gens vont oublier ce que vous avez fait, mais les gens n’oublieront jamais comment vous les avez fait se sentir” – Maya Angelou

Selon l’article, L’importance d’accueillir ses élèves , la façon dont un enseignant accueille ses élèves a une influence directe sur leur niveau d’engagement et leurs comportements en contribuant à la création d’un environnement sécurisant, notamment pour les étudiants issus d’autres cultures.

 “Les mots, les gestes, les intonations et les expressions par lesquels débute une rencontre, une interaction sociale entre deux personnes peuvent révéler certaines caractéristiques culturelles ou personnelles, par exemple le pays d’origine des interlocuteurs ou leur niveau de confiance. Ce court moment permet aussi à chacun de construire des liens sociaux et de démontrer l’importance que l’autre revêt pour soi.” 

Pour lire l’article original en anglais, c’est par ici How does greeting a student by name impact a learning environnement

Une première journée en classe de francisation

“Il faut conjuguer le verbe enseigner avec aimer pour aimer ce travail-là”

Écoutez les quatre premières minutes de l’entrevue ci-dessous avec Rahouadja Zarzi pour savoir comment se passe la première journée en classe de francisation pour elle et ses élèves. 

Rentrée scolaire en francisation : sourires et mimes pour dépasser la barrière de la langue – Entrevue avec Rahouadja Zarzi, professeure

Pour lire le contenu de cette entrevue (Version écrite de l’entrevue)

Le jour 1 : témoignage d’une enseignante et de ses élèves

Témoignage de Marie-Hélène Gagnon, enseignante en francisation à la commission scolaire des Phares

Image de la vidéo Jour 1 Accueil des élèves
Source de la vidéo : Espace Conseils FGA Francisation

Pour lire le contenu de cette vidéo (Version écrite de la vidéo)

Image de la vidéo Jour 1 Faire connaissance
Source de la vidéo : Espace Conseils FGA Francisation

Pour lire le contenu de cette vidéo (Version écrite de la vidéo)

Apprendre à connaître ses élèves

Faire connaissance avec ses élèves, c’est aussi évaluer le niveau de compétence à l’oral et à l’écrit de ceux-ci afin de cerner leurs besoins pour leur offrir le soutien nécessaire. Dans certaines commissions scolaires, des outils ont été développés pour faire le portrait des élèves qui arrivent en classe de francisation. Généralement, les outils utilisés permettent la collecte de renseignements sur les éléments suivants : 

  • La langue maternelle de l’élève. Quelle est-elle ?  Est-ce qu’elle est codée grâce à l’alphabet romain? Présente-elle des structures syntaxiques et lexicales proximales au français?
  • Son niveau de littératie dans sa langue maternelle
  • Son expérience scolaire
  • Ses habitudes culturelles d’apprentissage

N’hésitez pas à vous informer auprès de vos collègues pour savoir si un tel outil existe chez vous.

Exemples d’activités “brise-glace”

Le premier jour de classe, utiliser des activités brise-glace permet de réduire le stress que vivent les élèves (et le stress de l’enseignant aussi). Ce genre d’activités permet également  à l’enseignant :

  • de mieux connaître son groupe – Mémoriser les prénoms, repérer les différentes personnalités, connaître les intérêts de chacun, etc.
  • d’évaluer le niveau de compétence langagière des élèves
  • d’exposer les apprenants au travail de groupe
  • donner aux apprenants une première impression positive et leur donner le goût de revenir au cours.

Voici ce qu’ont en commun les bonnes activités brise-glace :

  1. Elles sont simples et faciles à suivre
  2. L’enseignant a pris le temps d’expliquer l’intention derrière celles-ci 
  3. Elles sont simples et les consignes sont faciles à suivre
  4. Elles sont drôles et engageantes; elles ne ressemblent pas à une corvée
  5. Elles sont ni trop faciles, ni trop difficiles pour l’ensemble des apprenants

Il existe de nombreux sites sur Internet qui proposent des idées d’activités brise-glace à prendre telles quelles ou à adapter selon le niveau des élèves de la classe. Voici quatre exemples d’activités qui nous ont été présentées par des collègues.

Le portrait de son voisin
  1. Demander à chacun des participants d’observer la personne qui est à sa gauche et de lui inventer une identité . (Ex.: Quel est son métier ? Son repas préféré? Son animal préféré? sa couleur préférée?
  2. Laisser aux participants quelques minutes pour réaliser la tâche.
  3. Chacun des participants décrit au groupe son voisin. L’enseignant peut donner le ton en ajoutant des détails. Le voisin peut ensuite prendre la parole pour corriger ce qui a été dit à son sujet.

 

Points communs
  1. Les participants se mettent deux par deux, discutent ensemble et essaient de se trouver 5 points en commun.
  2. Chacune des dyades présente leurs points communs.

 

Trouve quelqu’un qui
  1. L’enseignant présente et distribue une feuille qui contient des énoncés du type : (trouve quelqu’un dont le nom commence par M, trouve quelqu’un qui aime le bleu, etc).
  2. Demander aux élèves de trouver dans la classe une personne du groupe qui correspond à chacun des énoncé du questionnaire.
  3. L’activité se termine lorsqu’une personne a rempli tout le questionnaire.

Pour d’autres activités brise-glace, veuillez vous référer à la céramique sur les ressources en lien avec les relations humaines. 

 

Ressources créées par :

  • Véronique Bernard, conseillère pédagogique Équipe-Choc Pédagogique (courriel)
  • Sonia Boulais, infographiste CSSMI
  • Marie-Ève Ste-Croix, conseillère pédagogique RÉCIT FGA (courriel, twitter)

Remerciements à : 

  • Marie-Hélène Gagnon, enseignante en francisation, CS des Phares
  • Sophie Lapierre, conseillère pédagogique Francisation, CSDM
  • Karine Jacques, orthopédagogue, CS de la Région de Sherbrooke

Sources visuelles :

Si vous souhaitez plus d’informations sur ces ressources ou si vous souhaitez ajouter quelque chose à cette céramique, veuillez contacter l’un des conseillers mentionnés ci-dessus. Toutes les ressources doivent être réutilisées et partagées conformément à la licence Creative Commons suivante : CC BY-NC-SA 4.0